C'est com' si...
je vous racontais ma vie et que vous aimiez ça!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 29 décembre 2005

vodeo.tv, suite

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont réactifs... Je vous copie-colle leur réponse au mail envoyé hier.
Bien que je ne sache pas exactement ce que ça veut dire, j'encourage tous les développeurs sous Linux qui me liront à se pencher sur un système de DRM en libre... Par avance, merci!

Lire la suite

mercredi 28 décembre 2005

vodeo.tv

J'ai découvert ce site il y a peu de temps, et j'avais bien envie d'utiliser leurs services pour profiter de documentaires "à la carte", notamment sur les thèmes de société ou ceux invitant aux voyages.
Malheureusement je ne pourrai pas car ceux-ci me sont inaccessibles du fait de mon système d'exploitation (dans la série ''c'est pas facile tous les jours d'être une copine de geek'').
Du coup, je leur ai écrit un mail pour leur faire part de ma déception (là, c'est le "mode consommatrice mécontente ON") après avoir fait le test de fonctionnement (ils écrivent fièrement qu'il faut avoir windows media player en 1ère page!).
Voici le mail en question:

''Désolés, mais votre système d'exploitation ne permet pas de traiter les flux vidéos dans de bonnes conditions. Pour profiter de nos services, nous vous invitons donc à vous connecter sur VODEO.tv depuis un PC disposant de l'un ou l'autre des systèmes requis, listés ci-dessus.''

Je suis moi aussi désolée d'apprendre que vos services ne me sont pas accessibles à cause de mon système d'exploitation (linux). Comptez-vous rendre accessible vos services aux personnes qui ont fait le choix de ne pas faire tourner leur(s) machine(s) sur windows?

Le nombre d'internautes utilisant ce système d'exploitation est certes marginal mais il progresse peu à peu. Il ne faut pas non plus oublier que ces utilisateurs passent en général beaucoup de temps derrière leur écran et sont gros consommateurs de médias par voie numérique.

J'espère que vous prendrez note de ma remarque si vos services se développent de façon satisfaisante à l'avenir. Je vous le souhaite en tout cas....

Cordialement,

Estelle Jacq

Du coup, je leur fais de la promotion... Ben oui, je serais contente que ça se développe, pour que moi aussi j'ai le droit de voir leurs reportages! Alors merci de bien vouloir aller sur ce site, de télécharger leurs reportages (et à la limite, invitez-moi chez vous histoire que j'en profite aussi!).

dimanche 25 décembre 2005

Cake aux mangues et au safran

Ce vendredi, c'était la dernière fois que je voyais mon chef au boulot, et il était convenu que j'amène quelquechose pour le café du matin. Jeudi soir, je me suis donc mise à chercher dans mes placards ce que je pouvais bien faire avec les moyens du bord, et me suis décidée pour la recette du "West Indies Cake" trouvée sur marmiton.com... J'avais tout ce qu'il fallait, et 2 poires exactement restaient dans mon frigo (magique!).

Finalement, ce n'est qu'après avoir coupé ces 2 poires en fines lamelles comme indiqué dans le recette que je me suis décidée à utiliser le sirop de safran (acheté au SISQA, pour ceux qui suivent!). Seulement, j'avais peur du mélange avec la cannelle et le gingembre, et quitte à changer d'épice, j'ai décidé de changer aussi de fruit et de sacrifier une boîte de mangues au sirop (aprés quelques pourparlers avec le Caledonian...). Ce fut donc un cake aux mangues et au safran que nous avons dégusté au service communication avant que le chef nous laisse, entre filles jusqu'à mon départ...

Le résultat était plutôt concluant d'après mes collègues; pour Arnaud, - à qui j'ai ramenée une tranche, - il était un peu trop sec, alors que pour moi, la cuisson aurait pu être un peu prolongée... Cette recette ne demande donc qu'à être testée de nouveau et modifiée. Ceci est un avis pour toute contribution!

Ici vous trouverez bientôt la recette du cake mangue/safran (et une photo!) adaptée de celle du West Indies Cake, le temps que mon administrateur crée un espace ad hoc dédié aux recettes pour que tout soit bien rangé...

Joyeux Noël à tous!

Pour retourner un peu en enfance, voici un petit conte.
Edité par une entreprise américaine (ou du moins anglophone) spécialisée dans les technologies et les communications interactives, It's a wonderful Internet nous rappelle naïvement et avec de gros sabots combien les réseaux numériques nous sont indispensables dans la vie de tous les jours... N'oubliez pas d'allumer vos enceintes et pensez à tirez les languettes pour animer a la mano les illustrations, comme dans les livres pour enfants!

Pour finir, une note spéciale pour Stéphanie : Je ne fais pas de sapin, mais je me soigne...

La preuve en image pour celle qui est scandalisée par mon refus de faire un sapin de Noël:

  • j'ai fais des efforts en dressant une belle table, avec de la vaisselle de

fête (achetée spécialement pour l'occasion!) et plein de petites bougies...

  • je n'ai pas réveillonné en pyjama non plus, ni avec des vieilles fringues... ok, je n'avais pas de paillettes dans les cheveux, mais l'effort est là!


Juste pour le plaisir, une photo du dessert très chocolaté que j'ai réalisé (en fait, il s'agit d'un dessert de compromis, trés riche en chocolat, pour moi, mais en marrons également, pour Arnaud (crème glacée aux marrons glacés - disques de chocolat et fondant au chocolat ET à la crème de marrons, avec morceaux de marrons glacés).

mardi 20 décembre 2005

"Somewhere, over the rainbow...", c'est fini

Snif... La chanson "Over the rainbow" que je chantais depuis 7 mois touche bientôt à sa fin...
Demain, l'ex-future maman que je remplaçais reviens, et moi je pars dans 11 jours. Du coup, j'ai dû faire un peu de ménage et beaucoup de tri dans le bureau. C'est triste, mais en revanche, le Père Noël est passé sur mon bureau un peu en avance. Ma future ex-collègue Steph' m'a offert un livre de cuisine fort alléchant pour cuisiner au wok.

Toujours à propos de Noël
En attendant de faire un sapin de Noël chez moi (c'est à dire quand j'aurai des enfants, je crois...) j'ai décidé d'acheter chaque année 1 décoration de Noël (et seulement une seule, mais une belle!).
Ce midi, j'ai entamé cette nouvelle tradition tetelienne et j'ai jeté mon dévolu sur un petit cerf tout mignon que j'ai trouvé au Cèdre Rouge (c'est pas pour faire ma bobo mais bon, vu que je n'en achète qu'une, je peux me permettre d'aller acheter MA décoration de Noël dans un magasin aussi cher!).

Sans plus attendre, je vous présente mon petit protégé...

lundi 19 décembre 2005

Toujours du sudoku...

Mauvaise donne dans le sudoku du 20 Minutes de ce jour: il y a deux 3 dans un même colonne! C'est un scandale!
Bon, je vais essayer de la faire quand même, pour trouver quel chiffre il y aurait du avoir à la place de ce malheureux 3...

vendredi 16 décembre 2005

De la pub au sudoku...


Voilà une pub comme je les aime! Non pas pour la créa' en tant que tel mais simplement parce que j'adore les sudokus. C'est d'ailleurs une bonne raison de me dépêcher le matin pour aller au boulot: il y a des sudokus dans le Metro et dans le 20 Minutes! Mais voilà, Metro doit tirer à moins d'exemplaires que 20 Minutes, et le gentil distributeur de Metro finit donc quelquefois son service avant que je sorte à la station Jean Jaurès, me privant du même coup du sudoku de Metro. Il sait que j'adore ces jeux, et l'autre jour, il m'a même dit qu'il ralentissait la cadence pour qu'il m'en reste quand je sort de la bouche de métro... Il est sympa, hein?!

Pour en revenir à la pub, il y 3 encarts comme celui-là à chaque passage (là c'est le 2nd passage; j'espère qu'il y en aura d'autres!). Les réponses figurent en fin de journal, mais si vous en voulez plus, vous pouvez aller sur le site de Chevrolet. On peut jouer au sudoku sans avoir besoin de télécharger un logiciel ou autre... Je ne suis pas spécialement branchée automobile, mais du coup j'ai fais un tour dans le site pour voir la tête des dernières Chevrolet, parce que dans mon esprit, j'associe cette marque aux pick-up... je ne sais pas pourquoi! En fait ils ont aussi des petites voitures compactes, c'est pas que des "grosses américaines". Cela dit, si je devais acheter une voiture, je ne crois pas que ca serait une "Chevy", même si elle est livrée avec un gros bouquin de sudokus...

mardi 13 décembre 2005

Du privilège d'avoir un Caledonian Lover...

Ce soir, en dessert, c'était litchis from New Caledonia! Arnaud a reçu aujourd'hui un petit colis de ses parents, contenant 1kg de litchis venant du jardin de sa tante... Je rappelle que ces litchis n'ont "rien à voir avec ceux qu'on peut trouver ici" pour reprendre les termes d'Arnaud. Cela dit, j'avais approuvé à Noël dernier lorsque ses parents sont venus et en ont ramené. A nouveau, je confirme; ils sont vraiment plus parfumés!

Pour boucler avec la Calédonie, je suis tombée à l'instant sur une pub s'y rapportant en découvrant que le planneur avait aussi un skyblog... La pub en question nous invite à rejoindre Clémence sur son blog pour "gagner {notre} plus beau voyage en Nouvelle Calédonie". Ni une, ni deux, je clique! Il s'agit bien sûr d'un site publicitaire pour la promotion de l'île sous la forme d'un blog "de voyage" où ladite Clémence nous raconte en détail son périple. Du réchauffé pour moi, puisque j'ai moi aussi voyagé là-bas grâce aux photos et aux récits du Calédonian Lover!
Pour tenter ma chance et partir peut-être là-bas, il a fallu que je réponde à quelques questions retrouver certains noms comme celui du centre culturel de Nouméa, et sans compter avec l'aide du Caledonian qui a refusé de m'aider!
Je vous rassure, ce n'est pas bien compliqué, il suffit de lire les aventures de Clémence pour tout trouver, et ca va encore plus vite si on a Firefox et qu'on fait Ctrl F... Et comme je suis gentille, je vous donne l'url pour que vous aussi tentiez votre chance...

lundi 12 décembre 2005

SISQA, suite et fin...

Dimanche, je suis retournée au SISQA pour un autre atelier du goût, avec mon n'amoureux cette fois-ci.
Je nous étais inscrit à un autre atelier sur le thème des fromages de Midi-Pyrénées, et leurs accords avec les vins régionaux.
Les fromages présentés étaient ceux affinés par Xavier Bourgon, "le" Xavier de la place Victor Hugo. Ca fait bizarre de voir enfin un visage sur ce nom!

Sans plus attendre, les accords présentés:

  • Pérail de brebis & Les hauts de Montrouge "le Rieutord" & blanc de Gascogne de 2004.

C'est vrai qu'on a pas trop l'habitude de boire du blanc avec le fromage, l'image d'Epinal étant d'accompagner le fromage de pain et d'un coup de rouge. Et pourtant, c'était fameux, même si ce n'est pas mon accord préféré des 6 présentés...
Xavier nous a confié qu'il préférait presque toujours accompagner son fromage de vin blanc, la règle étant que 80% des fromages vont bien avec du blanc, alors que seulement 20 à 30% des fromages vont bien avec du rouge. D'après ce que j'ai compris, en ce qui concerne le rouge, il faut que la pâte du fromage soit aqueuse pour pouvoir liquéfier les tanins contenus dans le vin. En pratique, moi il me faudrait la liste, ça serait moins hasardeux car les fromages avec lesquels on a bu du rouge (Laguiole et Bethmale) ne me semblaient pas particulièrement aqueux... Si ça se trouve, j'ai compris de travers aussi!

Sinon pour la dégustation, Xavier nous a appris comment "manger" et apprécier en bouche le fromage. Surtout ne pas manger le pain, et retirer la croûte! On a seulement le droit de la manger aprés, car son goût peut fausser la dégustation.

  • Rocamadour et à nouveau un vin blanc; Domaine d'En Ségur "Sauvignon

d'Or" de 2004. L'accord n'était pas du goût d'Arnaud, mais en tout cas, nous étions tous deux d'accord pour dire que le vin était vraiment très-très bon. Arnaud est d'ailleurs allé s'approvisionner après l'atelier; avis à ceux qui voudraient le goûter, il y a qq bouteilles en réserve à la maison!

Je passe vite sur les 3 suivants:

  • Laguiole et vin rouge Domaine du Cros AOC Marcillac 2001
  • Bethmale et vin de Gascogne (rouge) Domaine de San de Guilhem 2003
  • Tome de brebis et Flocde Gascogne (rouge) Domaine de Laguille

Et enfin, "last but not least", mon accord préféré:

  • Roquefort Dabriel Voulet et Domaine des Calloutis AOC Gaillac doux 2002

C'est unvin blanc vendanges tardives, ce qui donne naturellement un vin liquoreux, trés sucré. Associé au roquefort, cela donne vraiment un mélange détonnant, j'ai adoré!

Nous avons été invité à suivre également l'atelier sur l'Armagnac.
La dégustation m'a fait tirer la grimace; j'avais la gorge dans le même état que celle d'un cracheur de feu... L'Armagnac, c'est pas pour moi, sauf avec le dessert à base de châtaignes, de chocolat et de safran dont j'ai parlé précédemment. Accordé avec ce digestif, j'avais vraiment apprécié, peut-être aussi car le froid du dessert "anesthésiait" ma gorge...

Aprés on a du se dépêcher de rentrer pour un anniversaire, dommage car j'avais des entrées pour le Salon des Artisans d'Art... Snif!

Voilà pour le SISQA 2005, j'espère que l'édition prochaine sera au moins aussi bien que celle-ci!

dimanche 11 décembre 2005

La fille du directeur de cirque de Jostein Gaarder

J'ai beaucoup aimé ce livre qui emmène le lecteur d'une histoire à une autre, sans pourtant jamais le perdre.
La trame, c'est le journal intime du narrateur, Petter. Egalement surnommé l'Araignée, il a toujours eu une imagination très fertile. Depuis tout petit, il observe autour de lui pour inventer des histoires surprenantes. Devenu adulte, c'est ce qui le fera vivre, et plutôt confortablement en monnayant ses ébauches de romans à des auteurs en manque d'inspiration.
C'est ainsi que son récit est ponctué de petites histoires, parmi lesquelles celles de la fille du directeur du cirque... Ce sont ces mêmes histoires qui feront se perdre l'Araignée dans la toile qu'il a ainsi tissé au cours de sa vie... J'en dis pas plus... ceux qui liront ce livre risqueraient de m'en vouloir!

samedi 10 décembre 2005

Salon de la Qualité et de la Sécutité Alimentaire

Vendredi dernier, j'étais en RTT et me suis rendue au Parc des Expo pour visiter le SISQA, le Salon de la Qualité et de la Sécurité Alimentaire. Je m'étais inscrite à un atelier du goût sur le thème du safran du Quercy organisé par Patrick Chazallet pour Slow Food France

J'ai découvert l'existence de cette production en faisant la revue de presse agricole au boulot. Je n'en avais jamais entendu parler auparavant et m'étonnais à chaque fois de savoir qu'on produisait dans la campagne lotoise cette épice exotique. Ce vendredi, j'allais donc en savoir plus sur l'or rouge du Quercy...

Nous avons été reçu par une représentante du mouvement Slow Food à Bordeaux, avec qui j'ai un peu discuté. Elle m'a d'ailleurs invité à aller lire ses travaux d'historienne sur son site

Elle a commencé par présenter cette organisation qui s'oppose globalement au fast food et à l'uniformisation des pratiques alimentaires. L'idée est de retrouver le plaisir de prendre le temps de bien manger des produits traditionnels et de saison bien évidemment.
Concrètement, la Fondation Slow Food met en place des actions pour sauvegarder la diversité des gastronomies régionales, comme par exemple le jambon "Noir de Bigorre" pour rester dans le Sud-Ouest.

L'atelier a débuté par une présentation de cette épice par un producteur: le mode de récolte, les obligations auxquelles sont astreints les "Safraniers du Quercy" pour bénéficier de l'appelation et garantir un produit de qualité. Il nous a été conseillé de préférer les filaments plutôt que la poudre, pour laquelle des fraudes sont toujours possibles.

Nous avons enfin dégusté des desserts préparés par Yannick Delpech, restaurateur à Colomiers (l'Amphitryon, Chemin de Gramont) avec des alcools sélectionnés par Philippe Busquets des caves du même nom bien connues des Toulousains. Le chef est arrivé en cours de présentation, et j'ai été etonné de constater qu'il s'agissait d'un jeune chef, trés beau gosse en plus! Dommage qu'il soit occupé en cuisine et ne fasse pas le service, ça me donnerait encore plus envie d'aller dîner dans son restaurant! ;-p


  • Ile flottante au safran du Quercy, crème de potimaron

Verre de vin de Pays des Côtes Catalanes blanc Clos du Rouge Gorge - 2004

Il y avait au fond une gelée transparente à base de thé dans laquelle on pouvait voir les stigmates.

  • Milk shake aux châtaignes, sorbet cacao et safran du Quercy

Verre de Haut Armagnac Domaine du Mirail - 7 ans

C'est dommage, la glace commençait à fondre! J'ai vraiment été emballée par l'association des ingrédients (le sorbet au cacao était au moins aussi bon que celui au chocolat amer du Cornet d'Amour et il y avait aussi quelques morceaux de marrons glacés dans la glace!) et le superbe accord avec l'Armagnac. Et pourtant, ça m'a fait bizarre de boire de l'Armagnac à 11h du matin!

J'ai bien envie d'essayer d'en faire un erszat pour le dessert de Noël, le plus dur étant de réaliser la glace au safran... En tout cas, je pense que c'est un bon deal pour Arnaud qui raffole des marrons!

  • Tube au chocolat noir, marmelade d'agrume et crème au chocolat noir et

safran du Quercy Verre de Floc de Gascogne rosé Domaine de Chiroulet

Encore du chocolat! Ce "macaroni revisité" pour reprendre le mot du Chef était aussi bon que beau, mais là c'est même pas la peine de penser à vouloir faire la même chose dans ma cuisine... Dommage!

En allant m'inscrire et m'acquitter des droits d'inscription pour faire un autre atelier avec Arnaud dimanche, on m'a gentiment offert l'entrée pour un autre atelier, à 15h sur le thème du veau d'Aveyron et du Ségala. Ca tombe bien, Arnaud en achète souvent (le label est distribué dans quelques enseignes du bassin de production, mais aussi dans tous les Auchan de France et chez Picard) alors autant apprendre à mieux connaître ce produit!

Entre temps, j'ai eu tout loisir pour me balader dans le salon, et pas seulement autour des stands alléchants, mais aussi dans le circuit des saveurs et les espaces pédagogiques investis par des classes de primaire... Il y avait là des animations pour les enfants vraiment bien faites, faisant participer largement les enfants.

Côté emplettes, j'ai trouvé un sirop de safran prêt à être utilisé dans des préparations sucrées, ou même avec du fromage, du Rocamadour par exemple, ou encore pour la préapration de kirs ou cocktails... Je suis aussi repartie avec 2 bouteilles de vin, des vendanges tardives car je sais qu'Arnaud apprécie beaucoup ce type de vin...

Pour finir, quelques lignes sur l'atelier Veau de l'Aveyron et du Ségala...

C'était cette fois ci Rémy Simon, restaurateur à Najac dans l'Aveyron (l'Oustal del Barry) qui présentait ses plats, avec toujours M. Busquets pour les boissons.

  • Carpaccio de filet mignon de veau d'Aveyron et du Segala mariné à la vanille, vinaigrette de lentilles et feuillantines de sésame jambon cru Verre de Cabardès Font Juvenal "l'Asphodèle" - 2002

Le carpaccio était vraiment trés bon, et trés tendre, et l'accompagnement excellent également. J'ai cependant regretté que l'huile de sésame couvre presque totalement la vanille! Quel dommage car j'adore la vanille dans les plats salés (j'adore le poulet à la vanille que me fait ma maman!)

  • Queue de veau d'Aveyron et du Ségala en rémoulade de condiments

Verre de Minervois Clos Centeille " Carignanissime" - 2003

Il s'agit de la plus petite verrine, à droite. Je crois bien n'avoir jamais mangé de queue de veau auparavant et cette première expérience est plutôt positive. J'ai trouvé cette préparation plutôt bonne.

  • Millefeuille de tête de veau d'Aveyron et du Ségala sur gelée au safran,

pascade de fines herbes Verre de Cabardès Font Juvenal "Sauvage" -2002

Verrine la plus haute, à gauche. Là par contre, j'ai apprécié le remarquable travail de préparation, puisqu'il y avait 5 couches différentes dans la verrine (!), mais malheureusement je n'ai pas trop apprécié le met, ou plutôt la tête de veau... Je n'ai pas pu me résoudre à avaler ces petits cubes transparents et gélatineux.

Question boissons, j'ai eu un peu de mal à apprécier pleinement les vins à cause d'un affreux mal de tête, mais j'ai apprécié la présence des vignerons pour parler de leurs produits et des modes de production!

J'attends avec impatience le prochain atelier, dimanche, avec Arnaud cette fois-ci!

Premier billet...

Voilà mon 1er billet sur ce blog avec un nom de domaine fraîchement déposé. Par avance, merci à mon Administrateur-Caledonian Lover pour s'occuper de tout le tralala technique qui se cache derrière tout ça!