C'est com' si...
je vous racontais ma vie et que vous aimiez ça!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 29 juin 2006

La guinguette latine sur le canal du Midi

Salseros, salseras, si vous voulez danser en plein air ailleurs que sous les tilleuls de la Roseraie, rendez-vous aux guinguettes latines sur les bords du Canal du Midi!

Salsacion, Salsaccords, et Paso Rock organisent tous les mercredis du 28 juin au 26 juillet 2006 des soirées latines devant les Marins d'Eau Douce à Ramonville. Ces soirées commencent vers 21h30 jusque 2h et sont gratuites.

Je reviens de la première: c'est très sympa je pense y retourner dès mercredi prochain (malgré l'odeur de calamars frits du début de soirée...). On a eu le droit à quelques démonstrations de tango, salsa et lindy-hop. Une grande rueda s'improvisait au moment où j'ai décidé de m'en aller, assez tôt, car impatiente de retrouver mon Caledonian Lover, de retour d'un salon informatique en Espagne...

vendredi 23 juin 2006

Le temps des cerises... maintenant ou jamais!

Ce week-end Arnaud et moi comptons partir en pélerinage pour une balade dans le Tarn où nous avions eu le bonheur de trouver sur le chemin une ceriseraie... On y retourne évidemment plus pour les cerises et que pour la balade (le lac de Balerme n'est pas transcendant non plus... Si vous avez des pistes de balades à faire dans le coin, on est prenneurs!). Bref, si ça vous dit de venir avec nous cueillir des cerises délicieuses de différentes variétés avec nous, faîtes nous signe rapidement!

Sinon, je ne suis pas vache, je vous file l'adresse de la ceriseraie, elle est ouverte jusque fin juin (tous les après-midi de 14h à 21h, et le week-end de 10h à 20h): EARL Les Cerisiers
M. & Mme Rayssac
En Tronier
81500 Belcastel

jeudi 22 juin 2006

People or not people de Lauren Weisberger

J'ai adoré le premier roman de Lauren Weisberger "Le diable s'habille en Prada" et j'étais excitée depuis que Huats revenant de New York, m'aprenne qu'un second roman allait sortir prochainement. Il m'avait d'ailleurs gentiment proposé de le lire avant tout le monde avec un exemplaire qu'il avait ramené de Londres mais c'est finalement la version française que j'ai dévoré.


"Le diable s'habille en Prada" nous introduisait dans l'univers du journalisme de mode et c'est dans un univers tout aussi superficiel que "People or not people" est planté. On suit ici l'héroïne (Beth) dans sa découverte des relations publiques au sein d'une prestigieuse agence New Yorkaise après avoir quitté le monde austère de la banque.
Pour les besoins de son travail, Beth se rend dans les endroits branchés lors des soirées select qu'organise l'agence où elle croise les plus grandes stars. Elle y prend bien vite goût à ses nouvelles obligations professionnelles alors que les tabloïds se mettent à relater sa vie privée et notamment une prétendue liaison avec le célibataire le plus en vue de NY. D'abord satisfaite de ce que peut lui apporter une telle publicité, Beth finira bien vite par déchanter de cet univers décalé...

C'est avec la même plume moqueuse que l'auteur du Diable s'habille en Prada décrit l'univers hype des relations publiques. Stars, professionnels des RP, journalistes et photographes, mais aussi la jeunesse dorée de NY en prennent pour leur grade.
J'ai préféré le premier roman, sûrement plus caustique, mais ce roman léger reste trés plaisant à lire. On rit tout au long du roman.

People or not people, Lauren Weisberger
Editions du Fleuve Noir

Les ficelles du métier?

Extrait de People or not people de Lauren Weisberger

" - (...) je me disais que cela te plaîrait de travailler pour Kelly.
- Pour organiser des dîners?
- Ma chérie, son travail est loin de se limiter à l'organisation de dîners. Par exemple, elle soutire des ragots à des propriétaires de night-clubs à propos de leurs clients, qu'elle communique ensuite à des chroniqueurs en échange de papiers élogieux sur ses clients à elle. Ou encore, elle soudoie des people à coup de cadeaux pour les convaincre d'assister aux événements qu'elle organise, afin d'attirer également des journalistes. Oui, plus j'y pense, plus je te vois dans les RP et l'événementiel. Qu'en dis-tu? "

ça donne une image plutôt crasse des RP, non?

dimanche 18 juin 2006

Droit de réponse d'une Princesse

En réponse à ça....

- Belle au bois dormant a bien dormi mais peu (coucher 1h30 - lever 6h45), elle s'excuse des gênes occasionnées
- Cendrillon est confuse d'avoir manqué à ses corvées, à la place elle est partie en vadrouille
- Princesse s'étonne: d'habitude, son Prince Charmant est content de la voir partir pour rester en tête à tête avec son PC (pas charmant du tout!). Il communique mieux avec lui et est + productif. Mais là, apparement il a dû s'ennuyer sans elle pour se détourner de son PC et faire du ménage...

Et puis d'abord pour moi aussi nuit courte et journée active => accrobranche à Pyrénées Hô + rafting à la base d'Antignac.

Les princesses ne sont plus ce qu'elles étaient...

Ma mienne...

d'expérience orgasmique!
Un thé (vert de Chine cueilli le printemps dernier, - Taï Ping Hou Kui, bu dans un zhong) dégusté avec Sensorie a provoqué chez elle une "expérience orgasmique"...
Sans plus attendre l'objet qui provoque chez moi une telle expérience!

Lire la suite

samedi 17 juin 2006

Journées de la Maison Contemporaine

Dans le cadre des Journées de la Maison Contemporaine, des maisons d'architectes sont ouvertes au public (sur réservation). Les places dispo sont parties rapidement et je n'ai pu réserver qu'une seule visite à Toulouse...

J'ai donc tiré du lit ce matin le Caledonian pour visiter une maison d'architecte située dans le quartier des Minimes...
Pour créer son lieu de travail et son lieu de vie, l'architecte a récupéré les murs d'un ancien garage. Les travaux sont encore en cours, mais la présentation passionnée et vivante du projet nous a aidé à imaginer ce que cela donnera une fois terminé. Ce loft sera à coup sûr un endroit agréable à vivre, bien modélisé, avec de nombreuses ouvertures et même un jardin intérieur...
La présentation a aussi abordé les aspects environnementaux du projet: - géothermie, - puits canadien (ou provençal), - récupération d'eau de pluie.

En plus de faire rêver, cette visite était vraiment instructive, et je vous encourage à vite vous inscrire si ça vous botte. Il reste des places disponibles pour cet après-midi et demain toute la journée!

mercredi 14 juin 2006

2 ans déjà!

Aujourd'hui, Arnaud et moi fêtons nos 2 ans...
C'est rigolo car je me souviens très bien de toute cette journée car c'était le jour de remise de mon mémoire de maîtrise, j'avais fini l'interminable impression en 4 exemplaires tard la veille, et le jour même j'avais dû traîner ma patte raide (suite à un malheureux déboitage de genou = atelle) pour faire relier tout cela avant d'apporter le tout à la fac... Et bien que très fatiguée des derniers jours de "bouclage" dudit mémoire, Arnaud m'avait gentiment proposé de faire un petit pique-nique en s'occupant de toute la logistique en sortant de son boulot. Il avait entre autres acheté une belle barquette de fraises qui était intégralement partie à la poubelle car aucune n'était mangeable!
Aujourd'hui, j'ai été acheté de quoi avoir le même panier de pique-nique, dont une barquette de fraises choisie avec soin, et là c'était pareil: sous une première rangée de belles fraises, toutes étaient euh... impropre à la consommation!
Alors à votre avis, les prochains 14 juin, on s'acharne à acheter des fraises pour la poubelle en se disant que c'est une sorte de porte-bonheur qui devrait conjurer le mauvais-sort ou bien on change pour des cerises, plus de saison?!

vendredi 9 juin 2006

grrrrrrrrrrrrrr

Ca fait plus d'un mois que je n'ai rien posté ici, mis à part peut-être quelques recettes de cuisine, je vais tâcher de me reprendre et d'alimenter régulièrement ce blog...
Pour commencer, il faut que je vous mette en garde contre les malheurs qui nous sont tombés dessus la semaine dernière.

Aprés avoir repéré quelquechose qui ressemblait à une mite sur un vêtement d'Arnaud, nous avons recouru à des moyens radicaux: anti-mite traditionnel (sans naphtaline; ouf!) et fumigène (je ne savais même pas que ça existait ces machins là!).
Pour ceux comme moi qui ignorent ce qu'est qu'un fumigène anti-mite, cela se présente comme une petite bougie dans une boîte de conserve. On allume la mèche, une grosse fumée se répand et il faut absolument quitter les lieux pendant 5 à 6 heures. Comme nous devions partir assister au mariage de la soeur d'Arnaud en Provence, puis passer quelques jours dans le Vercors, le moment était tout trouvé et on a donc brûlé la mèche juste avant notre départ...

Voici une photo de l'objet du délit

Sur le trajet, message de la police nationale: intervention des pompiers donc porte enfoncée et départ de feu foyer de fumée maîtrisé...

grrrrrrrrrrrr parce que j'ai essayé de prévenir le gardien avant de partir, lequel n'a pas daigné répondre car c'était en dehors de ses heures de service (je sais qu'il était pourtant chez lui).

grrrrrrrrrrrrr aussi contre cette boîte de conserve qui, en plus de n'avoir pas agi (ça a dû agir au maximum 3/4 d'heure), m'aura coûté un peu moins de 10 € + 130 € de dépannage serrurier + 500 € à la louche pour changer la porte...
Je touche du bois pour que l'intervention des pompiers ne soit pas facturée et remercie le seigneur s'il existe de ne pas avoir fait qu'un voisin de pallier n'ait été intoxiqué par le fumigène...
Si vous connaissez des serruriers un peu moins chers que la moyenne, ou du moins commerçant, ça m'interesse... Ah oui, parce que grrrrrrrrr aussi contre le serrurier mandaté par la police, qui ne se déplace que s'il y a quelqu'un pour payer de suite (merci Seb!).

Tout ça pour dire que si vous avez des mites et que vous décider d'utilisez malgré tout ce genre de produit, scotchez le tour de votre porte ou calfeutrez-là et prévenez bien tout le monde. Ou alors faîtes un sitting devant chez vous pour empêcher que de valeureux pompiers ne viennent défoncer votre porte.